• Ariste :Jimmy Lee Sudduth

Jimmy lee Sudduth (1910- 2007) :

Né en Alabama , Jim Sudduth a commencé à peindre à l’âge de 3 ans. La légende dit, qu’accompagnant sa mère à la cueillette d’herbes médicinales, il fit un dessin avec de la boue sur une souche d’arbre, deux jours plus tard le dessin était toujours là.

Sa mère a interprété cela comme un signe : son fils doit continuer à peindre. Il est surtout connu pour ses peintures faites de boue et de mélange de baies, d’herbes et de feuilles. Il se targue de pouvoir obtenir 23 couleurs à partir de la boue et des roches qui entourent sa maison. Cet artiste utilise son index et son pouce pour étaler ses concoctions qu’il mélange aux peintures industrielles dans un souci de conservation sur des plaques de contre-plaqué, des vieilles planches, des portes, tout ce qu’il est possible de peindre. Ses sources d’inspiration vont de la représentation de manoirs sudistes à des autoportraits, en passant par son chien (Toto) et des vues de New-York sur cartes postales.