Cahier de Cédric Laplace, 2019 © Galerie du moineau écarlate

CÉDRIC LAPLACE
24 OCTOBRE
23 NOVEMBRE 2019
VERNISSAGE JEUDI 24 OCTOBRE À 19H
 Cédric Laplace dessine depuis 2008, et de manière assidue depuis 2015.« Pourquoi appréhender l’œuvre de Cédric Laplace dans le champ de l’art brut ? Peut-être d’abord pour éviter de voir ses dessins interprétés comme des symptômes et esquiver l’étiquette réductrice d’« artiste schizophrène »…
Car, quand Cédric Laplace dit : « J’ai commencé à dessiner pour mettre fin à une angoisse » ou encore « Maintenant le dessin est vital pour moi. Je ne serais pas en bonne santé si je ne pouvais pas dessiner », on aurait tôt fait d’attribuer une valeur thérapeutique à sa production plastique, de réduire sa spécificité au caractère pathologique énoncé par l’auteur lui-même. Il s’agira donc avant tout de maintenir cette œuvre dans le champ artistique. Et l’art brut peut être l’outil adéquat. »
Extrait du texte  « Cédric Laplace : vibration brute et écriture sonore » de Céline Delavaux, août 2019 


TOUTE L’OBSCURITÉ EST DANS LE JOUR

exposition personnelle d’Alex Xatkevich

12 septembre -12 octobre 2019
VERNISSAGE LE JEUDI 12 SEPTEMBRE À 19H
https://www.instagram.com/galeriedumoineauecarlate/


I JUST LIKE TO SEE PEACE 
Exposition personnelle de Purvis Young 

13 juin – 20 juillet 2019
VERNISSAGE VENDREDI 14 JUIN À 19H

Purvis Young 1992


Au début des années 70, une rue à l’abandon du quartier périphérique afro-americain d’Overtown à Miami se recouvre de peinture.
Assemblage hétéroclite de débris de bois et cartons, cette allée est la volonté de Purvis Young, un jeune homme du quartier pauvre de Liberty City à Miami, marqué par les fresques murales militantes des villes du Nord des USA. Après un passage en prison où il découvre les reproductions des grands maitres Van Gogh, Rembrandt et Gauguin, il décide de consacrer sa vie à la peinture.
 
Durant plus de quatre décennies, Young va peindre la vie de sa communauté. Il développe un langage pictural personnel : des bateaux pour échapper au racisme et à la souffrance, des chevaux sauvages symboles de liberté et des anges comme une possibilité de bonté dans un monde déchiré par les conflits.

Bien que Purvis Young soit présent dans les collections de plus de soixante musées, dont le Smithsonian American Art Museum de Washington, le High Museum of Art d’Atlanta et l’American Folk Art Museum de New York et d’innombrables collections privées, il n’a jamais songé à quitter Overtown créant des milliers de peintures, dessins et livres d’artiste.

Pour en savoir plus, la galerie du moineau écarlate vous conseille le film : Purvis of Overtown de David Raccuglia et Shaun Conrad.
LE CIEL NE FAIT PAS LE PLEIN
Exposition personnelle d’Eugène Lambourdière dit Maurice

 

15 FÉVRIER-13 AVRIL 2019

VERNISSAGE  MERCREDI 20 FÉVRIER À 19H

 
Pour sa troisième exposition dans ce lieu, la galerie du moineau écarlate a choisi de présenter une œuvre découverte par Éric Gauthier. Eugène Lambourdière dit « Maurice » est un inventeur, il ne se considère pas comme un artiste. Il crée des plans et vues d’« objets volants identifiés », drones dont l’énergie motrice est sans limite. Le champ de ses inventions couvre tous les domaines de la connaissance humaine, de la médecine à l’astrophysique.
Il donne également, dans ses dessins et textes, des réponses aux grands mystères comme le triangle des Bermudes, le cycle de l’univers ou encore la quatrième dimension.
À l’occasion de cette exposition, Céline Delavaux, auteur de nombreux ouvrages sur l’art brut,  apporte un éclairage sur l’œuvre de Maurice dans un texte disponible à la galerie.

Galerie du moineau écarlate
82, rue des cascades – 75020 Paris

Du jeudi au samedi de 14h à 19h

Sur rendez-vous les mardis et mercredis auprès d’ Éric Gauthier T. 06 08 66 47 45

 
 
 
Zebedee Armstrong,
Calendars
Feutre sur carton et sculptures, tailles diverses
Vue de l’exposition TESTIMONY
avec Jimmy Lee Sudduth, John Henry Toney, James Harold Jennings
Exposition ouverte jusqu’au 9 février du jeudi au samedi 14h-19h et sur rendez-vous les mardis et mercredis T. 06 08 66 47 45
Galerie du moineau écarlate 82 rue des cascades 75020 Paris

 

 

la Galerie du moineau écarlate sera présente stand 34

Paris
18 – 21 octobre, 2018

Atelier Richelieu
60, rue de Richelieu
75002 Paris

Horaires:
jeudi 18 octobre :
Avant-première VIP : 14h00 – 18h00
Vernissage: 18h00 – 21h00

 

vendredi 19 octobre : 11h00 – 20h00
samedi 20 octobre : 11h00 – 20h00
dimanche 21 octobre : 11h00 – 18h00

 

La Galerie du moineau écarlate participe au parcours d’art contemporain Rendez-vous à Saint Briac du 10 au 13 mai.

Le Jardin-Atelier de Monik Rabasté situé au coeur de Saint- Briac accueille toute l’année des expositions temporaires et des ateliers de peinture. Suite à son exposition Les voyageurs immobiles présentée cet hiver au Presbytère, la galerie du moineau écarlate revient pour Rendez-vous à Saint-Briac, invité par Monik Rabasté dans son Jardin Atelier. Spécialisée en art brut, la galerie propose une sélection d’artistes à l’expression affranchie dont les oeuvres formalisent une vision de leur relation au monde. Ainsi le public pourra découvrir le choix allant de classiques de l’art brut à de plus récentes découvertes.

Les artistes présentés : Henry Speller (USA), Warren Van Ess (USA), Damian Valdès Dilla (CUBA), Kashinath Chawan (INDE), Ousseynou Gassama dit “Hassan” (SENEGAL), Yuichi Saïto (JAPON), Masao Obata (JAPON), Babahoum (MAROC).

 

 

 

 

 

Une exposition d’art brut de la galerie du moineau écarlate.
17 décembre 2017 / 7 janvier 2018
14h-19h tous les jours
Vernissage le samedi 16 décembre à 17 heures.

À l’invitation de Christine Benadretti pour Festivart, la galerie du moineau écarlate présentera une sélection de huit artistes de sa collection d’art brut  au presbytère de Saint-Briac, du 17 décembre 2017 au 6 janvier 2018.

Depuis une quinzaine d’année, la collection s’est constituée autour de créations spontanées, hors norme, de voix non éduquées, fruits de destins visionnaires.

Ici seront présentées les oeuvres de  Marcel Bascoulard, Raimundo Camilo, Ousseynou Gassama dit Hassan, Damian Valdès Dilla, Masao Obata, Warren Van Ess et Wesley Willis.

Bien qu’ils vivent ou ont vécu à quatre coins différents de la planète, qu’ils ont eu, des parcours de vie chaotique, ils partagent tous, en voyageurs immobiles, un besoin irrépressible de créer avec une force déterminée.

Certaines de ces oeuvres seront montrées pour la première fois en France.

Programmation autour de l’art brut au Cinéma « Le familial » de Saint-Lunaire

Renseignements :
festivart, Christine Benadretti
T. 06 13 20 61 90
festivartsaintbriac@gmail. com
Visite commentée suivie d’une projection,
les samedi 16 et mercredi 27 décembre à 17h